QUI SUIS-JE ?

La prise de conscience de soi et le bien-être par le mouvement

La Méthode Feldenkrais est un apprentissage somatique (du grec «soma» : corps vivant) qui à travers le mouvement, favorise une prise de conscience de soi, globale et dynamique et permet à tout âge, quelles que soient ses activités :

  • De relâcher les tensions pour développer ses perceptions corporelles en profondeur
  • D’équilibrer les relations musculo-squelettiques et les relations dynamiques entre les différentes parties du corps
  • De ressentir concrètement comment articuler ses mouvements d’une manière plus fluide et efficace,
    en diminuant l’effort
  • De développer et préserver sa souplesse ainsi que ses capacités de coordination
  • De trouver le confort dans sa respiration et d’harmoniser la relation du souffle au mouvement
  • De prévenir et de réduire les douleurs, blessures et fatigues récurrentes
  • D’accroître son potentiel d’action et d’adaptation en rapport à son environnement
  • De retrouver un mieux-être global, au quotidien et dans ses activités professionnelles ou de loisir.

La Méthode Feldenkrais se pratique en :

imageFemmeMethode

Cours collectifs ou P.C.M (Prise de Conscience par le mouvement)
Séances individuelles ou IF (Intégration Fonctionnelle)

Elle est également très appréciée et enseignée dans le cadre de formations artistiques (chant, danse, théâtre…)
et sportives, auprès d'amateurs et de professionnels

Moshe Feldenkrais (1904-1984)

Il est le créateur de cette méthode ; il fut docteur en physique et ceinture noire de judo.

De sa formation de physicien – il sera notamment l’assistant de Frédéric Joliot et Irène Curie - il tire une conception du corps comme réalité physique, des poids et des masses organisées dans l’espace, un jeu de forces pour être debout et se mouvoir.

De sa formation aux Arts Martiaux, il tire une conception orientale du mouvement efficace et harmonieux, utilisant l’énergie minimale.

Après une grave blessure au genou, l’orientation de son travail sera celle du mouvement et de son organisation dans le système nerveux.

Pour cela il s’appuiera également sur des études en  neurophysiologie et en neuropsychologie.

Dans son approche, il considère que le développement du sens kinesthésique et de la proprioception (ensemble des sensations relatives au mouvements du corps) est le moyen privilégié pour se libérer progressivement des habitudes limitatives, vers une amélioration de l’organisation motrice et de l’être en relation à l’environnement.

Cela suppose de vivre pleinement l’apprentissage de mouvements aisés et efficaces, en diminuant l’effort.

Séquences de mouvements qu’il a élaboré et qui vont animer, ou réanimer, notre système sensori-moteur, celui de la sensibilité et du mouvement qui caractérise le vivant.

« Rien à propos de nos schémas de comportement n’est permanent, si ce n’est notre conviction qu’ils le sont »  (Moshe Feldenkrais)

Il laisse un héritage matériel et humain : des livres et des enregistrements, et surtout des hommes et des femmes, riches de ses découvertes.

Pour plus d’informations, visitez le site de l’association Feldenkrais France.

 
Presse et vidéos

> A VOIR  «Assis, marcher, porter...avec la méthode Feldenkrais» - 2013
> A VOIR  Présentation de la méthode sur DIRECT 8 - 2011
> A VOIR  Leçon de Feldenkrais 1 par Baby Liv - 2013
> A VOIR  Sur le site du journal LE MONDE - 2011
> A VOIR  Sur le site du journal PARIS MATCH - 2011

> « Yehudi Menuhin, Peter Brook, Margaret Mead l’ont expérimentée. D’autres sont de plus en plus nombreux à l’adopter. Du nom de Moshe Feldenkrais, physicien d’origine russe, sa pratique, toute en douceur, est faite de mouvements faciles mais souvent inhabituels, exécutés sans effort. Cette "gymnastique" invite à prendre conscience de son corps à partir de règles essentielles : exercer une énergie minimale, diminuer l’effort, relâcher ces tensions qui empêchent l’écoute de ses propres sensations. »
L’EXPRESS 08-2005